Quand Moïse a entendu la voix de Dieu sortir du buisson ardent, il a été surpris par ce que Dieu lui demandait de faire : “ôte tes souliers de tes pieds, car le lieu sur lequel tu te tiens est une terre sainte” (Exode 3:5). Dieu dit la même chose à tous les chrétiens aujourd’hui : “Il n’existe qu’un seul endroit par lequel tu puisses t’approcher de Moi et ce lieu est saint. Tu ne peux avoir aucune confiance dans ta chair parce qu’aucune chair ne peut tenir en Ma présence”.

Pourquoi Dieu se concentre-t-il sur les chaussures dans ce passage de l’Exode ? En quoi cela concerne-t-il le fait de rejeter la chair ? Nos pieds sont des endroits sensibles de notre corps et les chaussures sont des protections de notre chair. Elles nous protègent des éléments, des pierres, des serpents, de la saleté et de la poussière, de la chaussée chauffée au soleil.

Donc, pour Moïse, Dieu utilisait une chose ordinaire, de la vie courante, pour lui enseigner une leçon spirituelle, tout comme Jésus l’a fait plus tard en utilisant des pièces, des perles, des chameaux et des grains de moutarde. Dieu disait : “Moïse, tu portes des vêtements de protection pour garder ta chair de toute blessure, mais aucune protection charnelle ne sera capable de te garder. L’endroit où je vais t’envoyer va nécessiter un miracle de délivrance.”

Où Dieu envoyait-Il Moïse ? En Égypte – ce gouffre d’iniquité – pour affronter un dictateur endurci. Moïse a dû mettre de côté toute confiance en sa propre chair : sa douceur, son zèle et son humilité. Toutes ses capacités allaient être sans valeur à moins que Dieu ne les sanctifie. Moïse a dû placer entièrement sa confiance dans le nom et la puissance de Dieu.

En effet, Moïse a dû affronter toutes sortes de tests et d’épreuves. Il allait devoir guider trois millions de personnes dans le désert, où il n’y aurait aucun endroit où acheter de la nourriture ni obtenir de l’eau. Il devrait dépendre complètement de Dieu pour toutes choses !

Dieu nous pose la même question que celle qu’Il a posée à Moïse : acceptons-nous de déposer nos propres capacités et nos ambitions et de nous confier entièrement en Lui ? Allons-nous placer toute notre confiance en Lui au lieu de la placer dans nos propres dons et dans nos plans ?