Les israélites n'ont pas attendu Dieu. Ils ont organisé leur armée, élaboré une stratégie et frappé par eux-mêmes. Mais, quand l'ennemi les a vu, il a pourchassé les soldats israélites “comme font les abeilles” et il les a détruits (voir Deutéronome 1:44).

J'ai vu des cas horribles de croyants qui ne sont jamais entrés dans le repos de Dieu. Le Seigneur les a conduit dans un lieu d'épreuve sévère – un problème familial, un problème financier, un problème dans le mariage – mais ils n'ont pas attendu que Dieu agisse. Ils L'ont au contraire accusé de négligence et ils ont essayé de résoudre leurs problèmes par eux-mêmes. Aujourd'hui, ces croyants n'ont aucun repos, aucune paix, aucune sensation de la présence de Dieu et ils vivent constamment dans le doute. Ils semblent aller d'un problème à un autre et tout ce dont ils sont capables de parler, c'est de leur dernier problème. Mais toute leur confusion est due à une seule chose : l'incrédulité.

Le Psalmiste a dit : “nos années s’effacent comme un murmure…” (Psaumes 90:9). La version anglaise dit : “Nos années passent comme une histoire racontée.” Ce psaume parle de ceux qui n'ont pas donné leur vie à Dieu. Quel est le titre de cette histoire ? C'est Ceux qui vivent et meurent en vain. C'est cette même histoire que nous entendons raconter à propos de grands-parents inconvertis : “Ils ont vécu toute leur vie dans la tristesse. Ils n'ont rien fait d'autre que murmurer et se plaindre, et ils sont morts seuls et oubliés.”

Voilà la terrible conséquence de l'incrédulité. Elle coupe notre histoire spirituelle de façon à ce que tout ce dont on se souvienne, c'est d'une vie gâchée. Quand la nouvelle génération d'israélites a demandé ce qui était arrivé à leur grand-mère et à leur grand-père, on leur a répondu : “Ils murmuraient et se plaignaient constamment. Ils n'avaient aucun but dans leur vie, alors ils se sont simplement assis, attendant de mourir.”

Les vrais croyants sont déterminés à faire confiance à Dieu, même si leurs prières ne reçoivent pas de réponse. Peu importe si tous leurs biens leur sont ôtés et même s'ils affrontent la mort. Ils désirent entrer dans le repos de Dieu. Quels sont les effets visibles d'une telle vie ? Ils “se reposent de ses œuvres” (Hébreux 4:10). Ils ne restent plus éveillés la nuit, essayant de résoudre leurs problèmes par leur propre sagesse et leurs propres compétences. Mais ils confient tout à Jésus. Peu leur importe si ils gagnent ou si ils perdent. Tout ce qui compte, c'est que Dieu a un plan et qu'Il y travaille dans leur vie.