Jésus est venu en tant que prophète et faiseur de miracles dans Sa propre maison, Israël. Pourtant, “il ne fit pas beaucoup de miracles dans ce lieu, à cause de leur incrédulité” (Matthieu 13:58). Quel déclaration incroyable. L'incrédulité empêche même la puissance de Christ d'agir.

Nous voyons d'autres résultats tragiques de l'incrédulité dans le Nouveau Testament. Les disciples n'ont pas pu chasser un démon d'un petit enfant à cause de leur incrédulité – et Jésus les a réprimandés pour cela (voir Matthieu 17:14-21). Après Sa résurrection, Christ a encore été choqué par leur incrédulité : “il leur reprocha leur incrédulité et la dureté de leur cœur” (Marc 16:14). De plus, Paul a dit aux juifs : “elles ont été retranchées pour cause d’incrédulité” (Romains 11:20).

Pourquoi Dieu juge-t-il si sévèrement l'incrédulité dans le Nouveau Testament ? C'est parce que les croyants d'aujourd'hui ont reçu quelque chose dont les saints de l'Ancien Testament n'ont pu que rêver. Dieu nous a béni en nous faisant don de Son Saint Esprit. Sous l'Ancienne Alliance, les croyants étaient occasionnellement visités par le Saint-Esprit. Ils devaient se rendre au temple pour expérimenter la présence du Seigneur. Mais aujourd'hui, Dieu réside au milieu de Son peuple. Nous sommes Son temple et Sa présence se trouve au sein de chaque croyant.

Dans l'Ancien Testament, Abraham recevait occasionnellement la visite d'un ange ou une parole de la part de Dieu. Il croyait avec assurance que Dieu pouvait faire toutes les choses qu'Il avait promises et “il ne douta point, par incrédulité, au sujet de la promesse de Dieu” (Romains 4:20). Pourtant, aujourd'hui, Jésus est disponible à n'importe quelle heure du jour. Nous avons la possibilité de faire appel à Lui à n'importe quel moment de notre vie, et nous savons qu'Il répondra. Il nous invite à venir avec assurance devant le trône afin de faire connaître nos requêtes. Et Il nous donne réconfort et direction au travers du Saint-Esprit.

Mais, en dépit de toutes ces bénédictions, nous doutons encore de Dieu dans les moments d'épreuves intenses. Jésus réprimande une telle incrédulité, disant : “ Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard ? Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ?” (Luc 18:7-8). Si Christ revenait aujourd'hui, trouverait-Il la foi en toi ?