“Toute l’assemblée des enfants d’Israël partit du désert de Sin, selon les marches que l’Eternel leur avait ordonnées ; et ils campèrent à Rephidim, où le peuple ne trouva point d’eau à boire.

Alors le peuple chercha querelle à Moïse. Ils dirent : Donnez-nous de l’eau à boire. Moïse leur répondit: Pourquoi me cherchez-vous querelle ? Pourquoi tentez-vous l’Eternel ?

Le peuple était là, pressé par la soif, et murmurait contre Moïse. Il disait : Pourquoi nous as-tu fait monter hors d’Egypte, pour me faire mourir de soif avec mes enfants et mes troupeaux ?

Moïse cria à l’Eternel, en disant : Que ferai-je à ce peuple ? Encore un peu, et ils me lapideront. » (Exode 17 : 1-4).

Dieu avait mené Israël à l’endroit le plus sec de tout le désert. C’était un lieu d'épreuve, sans ruisseau, sans puits, sans même la moindre goutte d’eau. Et le plus déconcertant de tout, c’est qu’Israël avait été conduit là « selon les marches que l’Eternel leur avait ordonnées » (verset 1).

Dieu lui-même avait permit que son peuple soit assoiffé : « et le peuple était là, pressé par la soif » (verset 3). Les bébés pleuraient, les enfants gémissaient, les grands-parents souffraient d’avoir la gorge sèche. Les parents regardaient leur famille et pensaient « Dans quelques jours, nous serons tous morts. » Ils se sont donc tournés avec colère vers Moïse en criant : « Donne-nous de l’eau à boire ! » Ils se confiaient encore dans l'homme, ils dépendaient de la chair !

Je veux m’arrêter ici pour montrer quelque chose. Dieu a d’abord amené Israël à Migdol par la mer pour les éprouver, et ils ont échoué à lui faire confiance. Ensuite, il les a emmené à Mara, où il avait un autre plan de délivrance, et ils ont encore échoué. Maintenant, il les conduit à Réphidim pour un test supplémentaire.

Est-ce-que tu vois la façon de faire ? Si tu n’apprends pas à faire confiance à Dieu avec une foi simple, comme celle d'un enfant, lorsque tu es éprouvé, il t’emmènera sur un autre terrain pour t'éprouver à nouveau.

Israël était dans un tel endroit une fois encore. Ils avaient chaud, soif et étaient en colère. Mais Dieu avait déjà un plan. Il n’allait pas les laisser mourir. Il avait choisi d’avance de les faire gravir le Mont Horeb jusqu’à un réservoir d’eau qu’il avait préparé depuis longtemps. Et cette source ne durerait pas seulement un jour, une semaine ou un mois mais trente-huit ans !

Cependant, Dieu attendait une réponse de foi de la part d’Israël. Il leur disait : « Je t'ai fais traverser toutes ces difficultés, mais tu as refusé d’apprendre. Me feras-tu confiance maintenant ? Combien de problèmes vais-je devoir permettre dans ta vie avant que tu me fasses confiance ? »

Notre Père céleste qui nous aime ne conduirait jamais ses enfants dans un désert aride simplement pour les laisser mourir de soif, spécialement lorsqu'il a tout un réservoir contenu dans un rocher tout proche ! Dieu a toujours eu un plan pour son peuple. Et il a un plan pour toi en ce moment même, pour te délivrer de ton problème actuel.